image

YAOUNDE CAMEROUN

(+237) 677-2111584

contact@tedybioindustries

  • 0

    Votre panier est vide.

7 juin 2019

Tout savoir sur le miel cristallisé

Certains vous diront que tous les miels ne se cristallisent pas, d’autres vous diront que seuls les miels de mauvaise qualité cristallisent, etc. N’en croyez rien de toutes ces rumeurs, parce que la cristallisation est un phénomène naturel qui concerne les différents types de miels récoltés en France qui, avec le temps, deviennent soit cristallisés soit granuleux.

La cristallisation ? 

On parle de cristallisation lorsqu’un corps donné passe de l’état de liquide à celui de cristaux. Cette opération est réversible et elle permet de réaliser certaines finalités, comme par exemple isoler un produit, une fois devenu solide, ou encore le purifier : grâce à la cristallisation, les déchets sont rejetés dans le produit liquide.

Pourquoi le miel se cristallise ?

La cristallisation du miel est un phénomène tout à fait naturel. Elle dépend de la composition en sucres du miel et de la température de l’endroit où il est stocké. En effet, les températures basses accélèrent la cristallisation et plus le miel est riche en glucose et plus sa cristallisation est rapide. Par contre, s’il est riche en fructose, il ne se cristallisera pas aussi rapidement. C’est ce qui fait par exemple la différence entre les miels de colza, de bruyère et de trèfle (riches en glucose) et les miels d’acacia, de miellat et de châtaignier (riches en fructose).

Sans oublier que la cristallisation démontre tout simplement que le miel n’a pas été pasteurisé. 

Miel liquide ou cristallisé ?

C’est tout simplement une question de goût : certains préfèrent le miel liquide, d’autres optent pour le produit consistant. 

Il faut dire que tous les miels ne se cristallisent pas de la même façon. Tout est question de consistance. En effet, certains miels présentent des cristaux tellement gros, comme le miel de tournesol, que vous aurez du mal à les déguster à la cuillère. D’autres par contre, ont des cristaux  si fins qu’ils deviennent crémeux, comme le miel de colza. Alors, si vous aimez tartiner du miel, optez pour cette deuxième variété.

Certains apiculteurs, avant de mettre en pots leurs miels à cristaux grossiers, y ajoutent parfois une petite quantité de miel à cristaux très fins. Une façon d’ « ensemencer » leurs miels parce que ce sont les premiers cristaux qui vont définir la taille du maillage. Le produit final est alors un miel crémeux.

Une chose est sûre, la cristallisation ne nuit en rien à la qualité du miel. 

La cristallisation : un phénomène réversible

La cristallisation est un phénomène réversible, du coup un miel déjà cristallisé peut, sous l’effet de la chaleur, devenir liquide. Il sera alors aussi consistant que le jour de son extraction.

Néanmoins, exposer un miel à la chaleur risque de lui faire perdre de ses qualités nutritives. Et si vous le réchauffez trop, vous verrez le miel changer de texture : il devient tout aussi liquide que de l’eau.

Comment dé-cristalliser votre miel ?

Généralement, la température à l’intérieur de la ruche est autour de 35°C. Alors si vous voulez dé-cristalliser votre miel, chauffez-le au bain-marie ou au four, sans dépasser les 40/45°C.

read more
partners
partners
partners
partners
partners